AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE SUR AMORTENCIA Invité ! ҩ La deuxième intrigue va bientôt arriver! ҩ Veuillez privilégier les maisons POUFSOUFFLE et GRYFFONDOR!!! Si possible et si cela n'est pas nécessaire, évitez les maisons Serpentard et Serdaigle ainsi que le statut de "sang pur"

Partagez | 
 

 ZEPPELIN ღ I'll make it without you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HUFFLEPUFF ҩ Procrastination is hard work.

ϟ inscription : 25/10/2011
ϟ hiboux : 31
MessageSujet: ZEPPELIN ღ I'll make it without you.   Mar 25 Oct - 17:26

Ҩ Zeppelin Hestia Weiss-Baldwin
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie

ϟ I LOVE THE WAY YOU ARE
Je me présente, je m'appelle Zeppelin Weiss-Balwin et j'ai dix-neuf ans. Oui, parce qu'en fait, je suis née le dix-neuf octobre à Swansea. Sinon, je suis galloise. Je suis une née moldus. En tant que sorcier, je possède bien-sur une baguette, "l'amour de ma vie", qui est constituée de bois de rose et d'une plume de phénix. Mon Patronus a une forme d'un hippogriffe. Concernant ma vie amoureuse, je suis célibataire.  Depuis mes quatorze ans, je suis à Poudlard et maintenant je suis déjà en cinquième année. Je suis un Poufsouffle. C'est une fierté que de faire partie de leur rangs.



ϟ SO WHAT I AM A ROCKSTAR !

✖ INTELLIGENTE&STUDIEUSE; Parce qu'elle adore avoir le nez dans ses bouquins ou passer son temps à la bibliothèque, elle a su acquérir pas mal de connaissances. Que ce soit dans la culture moldue comme dans la culture sorcière. Appliquée dans tout ce qu'elle entreprends, cela tire parfois sur le perfectionnisme. Car n'étant pas non plus d'une intelligence supérieure à la moyenne, Zeppelin est une très bonne élève, ce qui fait la fierté de ses parents et la sienne.
✖ RESERVEE; Une réserve vis à vis des autres est souvent handicapante. Souvent pris pour de la méfiance mal placée, Zeppelin ne veut simplement pas être prise pour une fille naïve – bien que cela n'empêche pas les gens de colporter tout et n'importe quoi - … Bref, la jeune femme n'est pas une fille très bavarde avec les personnes qu'elle n'apprécie pas. Non pas par timidité, plutôt par retenue, car elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Qui s'y frotte, s'y pique.
✖ SOLITAIRE; Comme dit précédemment, avoir souvent le nez dans les bouquins n'aide pas spécialement les relations. Zeppelin préfère être seule que mal accompagnée. C'est pour cela qu'elle compte ses amis sur les doigts d'une main, et ce n'est pas plus mal ...
✖ DOUCE; Même petite fille, les enfants moldus se tournaient souvent vers elle pour un peu de réconfort et de douceur lorsque cela n'allait pas. Elle est d'une nature calme et réfléchie, ce qui accentue la douceur de la jeune femme dans les moments les plus difficiles et riche en émotions.
✖ PROTECTRICE; Lorsque l'on s'en prends à sa famille ou ses amis, Zeppelin peut se transformer en véritable peste, s'il le faut. Protectrice envers les autres, elle ne supporte pas qu'on puisse faire du mal à autrui sans raison. Le sexisme, le machisme etc. sont bien les choses qui l'a mette le plus hors d'elle.
✖ GENEREUSE; Depuis toujours, elle a appris à partager. Très tôt, elle a su à quel point cela faisait du bien de donner et de recevoir en retour. D'une générosité sans faille, qui peut passer quelques fois pour de la naïveté.
ϟ RUNNING UP THAT HILL
Avez-vous des souvenirs de votre vie antérieure ? Depuis mon entrée à Poudlard, j'ai quelques images qui reviennent sans cesse. Sans doute, les souvenirs de ma vie antérieure. Je n'arrive pas encore à comprendre et à rassembler le puzzle que forment toutes ces images.
Vous êtes plutôt du genre à accepter ces souvenirs ou plutôt à les chasser de votre esprit ? Je dois l'admettre, ces images me terrifient, elles sont violentes et douloureuses. J'essaie de les chasser, pourtant elles reviennent sans cesse. Cependant, je ne nie pas que j'aimerais bien comprendre ce que tout cela signifie.
Si vous devriez décrire votre relation avec votre famille en quelques mots ? En quelques mots ? Et bien, notre famille est assez soudée et aimante, bien que mes parents m'aient éduqués avec une certaine sévérité et des idées bien tranchées.
Seriez-vous prêt à tout sacrifier par amour ? Peut être que oui, peut être que non. Je ne sais pas du tout. Je n'ai jamais connu l'amour ou du moins, jamais connu l'amour réciproque. Celui qui fait battre votre cœur à cent à l'heure, qui vous donne des frissons. De ce côté là, rien, zéro, nada.
Comment vous voyez-vous dans dix ans ? Je ne sais pas tellement. J'ai du mal à me focaliser sur l'avenir pour le moment.


Ҩ PASSONS DU COTÉ MOLDU DE LA FORCE..

ϟ PSEUDO/PRENOM : Laura.
ϟ AGE : Vingt-ans – depuis presque une semaine! -.
ϟ QUEL HIBOU T'A AMENÉ ICI ? : un ami appelé bazzart.
ϟ QUE PENSES-TU DU FORUM ? : i'm lovin' it .
ϟ AVATAR : Astrid Berges-Frisbey.
ϟ DOUBLE COMPTE : Oui.
ϟ CODE DU RÈGLEMENT :
ϟ UN PETIT MOT POUR LA FIN ? : Nop, Jean-Pierre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HUFFLEPUFF ҩ Procrastination is hard work.

ϟ inscription : 25/10/2011
ϟ hiboux : 31
MessageSujet: Re: ZEPPELIN ღ I'll make it without you.   Mar 25 Oct - 17:26

Ҩ révèle tous tes secrets


CHAPTER ONE.

« Zeppelin, tiens-toi droite sur ta chaise, chérie », me souffla ma mère à l'oreille. Nous étions à une réception 'de la plus haute importance' selon mes parents, je devais donc me tenir tranquille, sage et polie pendant toute une soirée. L'angoisse totale pour une enfant de sept ans. « Harmony, très chère ! Voici notre fille Zeppelin. », s'extasia ma mère auprès de notre hôte. Non, sans avoir pousser un soupir silencieux, je fis une petite courbette comme ma mère me l'avait si bien apprise. « Mon dieu, qu'elle est exquise et gracieuse ! », s'exclama ladite Harmony pendant qu'un sourire faux s'étala sur mes lèvres. Ne me demandez pas pourquoi des parents ayant nommer leur fille Zeppelin, sans doute pour rendre hommage à Led Zeppelin, l'oblige à faire des courbettes à longueur de temps. En fait, mon enfance s'est presque résumé qu'à cela. Des courbettes, des réceptions, des sourires forcés etc. Rien de très marrant, en somme. Pourtant mes parents m'aiment, je le sais bien. Bien qu'ils ne soient pas très démonstratifs, je le vois dans leur yeux de temps à autres. Mis à part cela, j'ai oublié de mentionner que je n'ai cesser de vivre dans un univers moldu jusqu'à mes quatorze ans. Et oui, mes parents sont des moldus et aucune personne de ma famille n'a jamais été sorcier, ou alors cela à été caché. Autant dire que cela à été un choc en recevant cette lettre. De plus, cette année là, je devais entré dans une école assez … sélecte et mes parents avaient dû batailler durant mon inscription. Je souviens encore de la tronche de mon père en voyant un hibou traverser le salon après avoir descendu la cheminée. Heureusement qu'il était assis. J'ai cru qu'il allait faire une crise cardiaque. «CHÉRIE !», avait-il crier pour appeler ma mère. Celle-ci était apparu dans l'encadrement en ralant. «Voyons Paul ce ne sont pas des manières, cesse un peu de hurler. », avait-elle dit. Puis, elle s'était figée devant la tête que faisait mon paternel. «Qu'est ce que cela ?», demanda t-elle, lorsque mon père lui montra la lettre, où l'on pouvait voir. Zeppelin Hestia Weiss-Baldwin, 1 crossroad street, Swansea. Wales.. Mon père a ouvert la lettre – non sans mentionner le comment de son arrivée, ce qui amena ma mère à toucher le front de son mari – et s'est mis à lire.  « Collège de Poudlard, école de sorcellerie. Chère Miss Weiss-Baldwin. Nous avons le plaisir de vous informer que vous bénéficiez d'ores et déjà d'une inscription au collège Poudlard. Vous trouverez ci-joint la liste des ouvrages et équipements nécessaires au bon déroulement de votre scolarité. La rentrée étant fixée au 1er septembre, nous attendrons votre hibou le 31 juillet au plus tard. Veuillez croire, chère Miss Weiss-Balwin, en l'expression de nos sentiments distingués. La Directrice-adjointe. ». Ils sont devenus si blancs que j'en ai eu peur pendant un instant. Ils jetèrent ensuite la lettre pensant à une farce. Malheureusement, cela n'a pas suffit, les hiboux nous ont harcelé pendant tout l'été, jusqu'à ce que mes parents cèdent, à bout de nerf. Je me rappelle de la conversation qu'ils m'ont tenu une journée avant que je ne parte.  « C'est mon devoir à titre de père … enfin … de te dire que les 'mâles' petits et grands pensent des choses … dégoutantes. Ces êtres sont en réalité de vrai obsédés.  », commença mon père mal à l'aise. Je ne comprenais presque rien à ce qu'il me baragouiner.  « Tu arrives à un âge crucial où … où … », buta t-il.  « Où tes petits camarades vont vouloir que tu fasses certaines choses pour eux. », continua ma mère avec fermeté.  « D'horrible choses, dégoutantes. Et infecte. »  « Que tu dois toujours refuser de faire. »  «Ce qui ne signifie en rien que le sexe est mauvais. C'est une très belle chose. Spirituelle. ». D'accord, c'était là qu'ils voulaient en venir. Mon dieu, faites moi disparaître.  « Que tu ne dois jamais jamais faire.», coupa ma mère.  « Mais l'important, ce sera de te préserver ».  « Parce qu'un jour ce sera l'homme que tu épouseras ».  « Et ce jour là, il n'aura d'yeux que pour toi ! ».  « En attendant, que tu sois mariée, tiens. C'est un préservatif, soit toujours sur d'en avoir un sur toi. ». OH MY GOD ! Je suis en plein cauchemard ! Allo, j'ai quatorze ans, je vais partir étudier chez les sorciers pas dans une université !  « Mais prends soin de ne jamais t'en servir. ».  « Sinon nous te tuerons. », dit simplement ma mère alors que je regardais le préservatif avec des yeux ronds et horrifié.  « C'est la preuve que l'on t'aime.», finis mon père. Je me suis alors dépêché de monter pour finir mes valises. J'avais les joues en feu et les larmes aux yeux. Pas de honte, mais de rire. Toutes les copines avaient raison, les parents sont vraiment nuls pour parler sexualité. Et le grand jour est arrivé, une fois montée dans le train, j'eus l'impression d'entendre la liberté me murmurer à l'oreille.


CHAPTER TWO.
Je me rappelle la première fois que j'ai rencontré Adrian. Un Gryffondor parmi tant d'autres. Pourtant celui-là avait la tête bien enflée, il faut croire. Et oui, quand on est attrapeur, qu'on gagne un match, il semblerait qu'on soit au dessus du commun des mortels. Arrogant, fut le premier mot qui me vient quand on évoque Adrian. Bref, j'étais en début de seconde année, lorsque je l'ai rencontré. C'était la cohue pour sortir de ce match. Serpentard contre Gryffondor, cela s'est soldé par 150-0 pour ces derniers. Et eux, étaient là, fendant la foule en deux, hurlant comme des fous ! Sauf qu'évidemment, moi je ne regardais pas, je n'avais qu'une envie : retourner dans le dortoir des Poufsouffle. Comme je n'avais – semblait-il – pas les yeux en face des trous. Je l'ai percuté. Erreur, ma pauvre fille ! J'ai eu l'impression que tout le monde s'est figé alors que je me rétamais dans la boue du mois de Novembre. Il a laisser échapper un rire tonitruant, horrible à entendre, j'ai trouver.  « Et bien alors ma jolie, tu voulais nous féliciter ? Pas de chance, on traine pas avec les filles de ton espèce. Poisseuse et écervelée. », a t-il dit, en me relevant. Il a cru que j'allais rester planter là, à le regarder bouche bée. J'ai failli, mais non.  « Eh ducon. », l'ai-je héler. Il s'est retourné et n'a pas vu le coup venir, je lui ai flanqué ma main dans la figure. Ca a claqué, ses yeux se sont assombris et je suis partie. J'l'ai planté, là. J'aurais pas dû. C'était le début de la fin. Depuis, c'est toujours la même chose. Il m'insulte et tout le toutim, évidemment, on ne lui dit rien à lui. Il semblerait qu'il soit un des rois de Poudlard, avec une sorte d'immunité dégueulasse. Pourtant, un jour tout à basculer. Je passais mes mains sous l'eau dans les toilettes des filles, puis sur mon visage. Il fallait que je laisse couler, les mots blessants, les insultes. Encore et encore. Je semblais si forte pour les autres. Pourtant, l'accumulation finissait toujours par arrivée. Et là, c'était foutu, je pleurais à assécher mes yeux. C'était cela craquer. Puis je desserrais ma cravate. Les toilettes étaient vides, comme toujours. Ouf. J'avais dit que j'allais chercher mes affaires dans le dortoir. Encore un p'tit mensonge. Zeppelin, tes parents t'ont pas éduqué ainsi ! Alors je m'adosse contre le mur, la tête embrumée par mes pensées. J'avais l'impression de passer pour une faible. Mais je ne le suis pas. Je ne veux pas l'être, peut-être que s'ils voyaient que je les ignoraient, ils me foutraient la paix ? Sans doute pas, mais je pouvais essayer. C'était sans compter sur Adrian. Il semble qu'il n'est pas avec ses amis stupides, il est là, il me regarde. Pas comme d'habitude. Et là, je le vois, je me relève et sèche mes larmes avant qu'ils ne les voient. Trop tard. Il vient à mes côtés, toujours silencieux. Je me mets à pleurer sans pouvoir m'arrêter. Quelle conne. Il passe une main sur ma joue et je le regarde, étonnée. « Qu'est ce que tu fais ? C'est encore un stupide pari avec tes débiles qui te servent d'amis ? Pourquoi tu fais ça ? ». Il m'oblige alors à lui faire face. « Je suis désolé. Je … j'ai une réputation à tenir. J'arrive pas à m'en défaire.», dit-il. J'eus un rire amer. Comme ça il riait d'elle, mais jamais pour de vrai. C'était ce qu'il disait. Bien que méfiante, je continuais de pleurer et il me serra contre lui. Depuis ce jour, ce n'est pas comme avant. Ce n'est plus comme avant. Comme par exemple à Noël. Nous rions aux éclats dans la salle commune des Gryffondor. Adrian m'avait invité à entrer. « On devrait peut être arrêté tout les deux. Jusqu'aux prochaines vacances. Ils rentre dans quelques jours. ». Mon rire s'éteignit peu à peu. Nous nous cachions. Je ne savais pas réellement pourquoi nous le faisions, mais j'avais confiance. Ensemble, nous ne formons qu'un, c'est bizarre, mais intense. Secret, secret encore et toujours secret. Je soupire. La salle était déserte, normal. C'était les vacances. Tous les élèves étaient rentrés, sauf Aidan et moi. Nous n'aimions pas rentrés. Nous passions donc tout notre temps ensemble. Parler, rire, se chamailler. Point. « Même si j'en ai assez. Je comprends, je te promets, du moins j'essaierais de ne pas t'en vouloir … si tu recommences tes vieilles habitudes. ». Je lui offrit un petit sourire. Il me rendit mon sourire. Puis il se pencha vers moi. Mon cerveau se mis à tourner à cent à l'heure, mais lorsque ses lèvres rencontrèrent les miennes, elles tuèrent mes hypothèses dans l'instant.


CHAPTER THREE.

« Alors Miss-lèche-cul, comment ça va aujourd'hui ? Pas trop fatiguée de faire de la lèche ? ». Tout ses amis rirent comme des porcs. Tout était pire. Ils se moquaient toujours de moi, m'insultait. Surtout lui, encore et toujours. Bien que nous nous voyions toujours. Je déguerpis donc le plus vite possible. Mais je ne pus pas les semer. Le groupe rouge et or me suivirent. « Et vous savez ce qui est le plus drôle, c'est qu'elle croit que j'ai pu tomber amoureux d'elle ! Tout ça depuis les vacances de Noël ! Désolé de gâcher la surprise, les potes, mais j'ai pas réussi à me retenir ! ... Petite arriéré, sang de bourbe ! », s'exclama t-il, me laissant pantoise. Une de ses admiratrices se mit à rire comme une folle et me poussa en passant. Je m'affale donc par terre. Et Adrian me lance un regard assassin, je manque de m'étouffer et je retiens mes larmes. Ils partirent en riant. Il m'avait eu, j'aurai dû mieux se méfier. C'était fini, plus jamais, je ne retomberais dans le panneau. Jamais, jamais, jamais.


CHAPTER FOUR.

Il faisait sombre. C'est bientôt le levée du soleil. Je n'arrivais pas à fermer l'œil, trop obsédé par ma nouvelle relation avec Aidan. Si le garde chasse me trouve, je suis une fille morte. Ce n'était pas si grave. Je me sentais bien ici, pas de limite. Je me sentais en sécurité comme comprise par un monde inconnu. Après avoir passé quelques minutes à marcher, m'enfonçant encore plus dans la forêt. Je le vis. Pour la première fois de ma vie, je voyais un lycanthrope. Du moins, je crois. Alors la rumeur était vraie. Je me figée, je me rappeler très bien toutes nos leçons des forces du mal. Il semble chasser, mais je me mis à reculer lentement. CRAC! Une branche sous mon pied. Il se retourne et me fixe, babines retroussées. Mon dieu, quelle bêtise d'être là, un soir de pleine lune ! Il s'approche, sentant mon odeur ! Faite qu'il ait pris une potion tue-loup ! Je reste là, sans rien faire. Il semble que le soleil ait décidé de me sauver. Un rayon filtre à travers les arbres. Le loup, se met à courir pour se cacher. Je le regarde, puis je me met à le suivre. Quelle folle, je fais! Alors que le soleil se lève, le loup s'allonge sur les feuilles et gesticule. Je n'ose pas approcher. Et il se métamorphose devant moi. C'est Aidan. Je me retiens de hurler et de pleurer. Je plaque une main sur ma bouche puis m'enfuis, non sans avoir croiser son regard.




Dernière édition par Zeppelin H. Weiss-Balwin le Mar 25 Oct - 18:53, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFINDOR ҩ I'm taking chances in the here and now.

ϟ inscription : 01/09/2011
ϟ hiboux : 122
MessageSujet: Re: ZEPPELIN ღ I'll make it without you.   Mar 25 Oct - 17:41

ABF !!!!!

bienvenue ici ma belle !

EDIT : DIEU QUE J'SUIS BLONDE ( Enfin rousse/brune ) J'avais pas vu que c'était un DC

Re donc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HUFFLEPUFF ҩ Procrastination is hard work.

ϟ inscription : 25/10/2011
ϟ hiboux : 31
MessageSujet: Re: ZEPPELIN ღ I'll make it without you.   Mar 25 Oct - 18:16

Merci bien ! I love you
T'inquiétes pas, ça arrive à tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SLYTHERIN ҩ It's kind of fun to do the impossible.

ϟ inscription : 18/08/2011
ϟ hiboux : 743
MessageSujet: Re: ZEPPELIN ღ I'll make it without you.   Mar 25 Oct - 18:48

Rebienvenue parmi nous muhahaha What a Face

_________________
“Sometimes you have to be apart from people you love, but that doesn't make you love them any less. Sometimes you love them more.” There are moments when i wish i could roll back the clock and take all the sadness away, but i have a feeling that if i did, the joy would be gone as well. So i take the memories as they come, accepting them all, letting them guide me whenever i can - she loved him; it was as simple as that. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HUFFLEPUFF ҩ Procrastination is hard work.

ϟ inscription : 25/10/2011
ϟ hiboux : 31
MessageSujet: Re: ZEPPELIN ღ I'll make it without you.   Mar 25 Oct - 18:54

Merci adminette de mon I love you
Et voilà, fiche terminée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SLYTHERIN ҩ It's kind of fun to do the impossible.

ϟ inscription : 18/08/2011
ϟ hiboux : 743
MessageSujet: Re: ZEPPELIN ღ I'll make it without you.   Mar 25 Oct - 20:23

What a Face What a Face
Je vais te valider alors et pour ce qui est de la lycanthropie, je vais faire passer la demande aux autres membres du staff Mais avant tout il faut que tu rédiges le formulaire comme tout le monde




Ҩ Cher/Chère Invité,



Nous avons le plaisir de vous informer que votre inscription au collège Poudlard est validée. Vous trouverez ci-joint la liste des ouvrages et équipements nécessaires au bon déroulement de votre scolarité.
Tu peux dès à présent faire tes demandes dans les différentes partie du forum

Veuillez croire, cher(re) Invité , en l'expression de nos sentiments distingués.

    Magicalement vôtre,
    Directrice-adjointe


Il est important de venir sur ce sujet pour recenser votre patronus.
De quelle maison faites-vous partie ? Pour le bon fonctionnement du forum, venez recenser la maison à laquelle appartiens votre personnage.
Les élèves comme le personnel de Poudlard doivent prendre connaissance du règlement de l'école.
Envie d'une joli rang sous votre pseudo ? Venez en faire la demande ici, dès maintenant !
Ce renseigner sur les règles de la coupe peut rapporter gros.
Envie de faire partie d'un club, de le diriger ou même d'en créer un ? Ce sujet est fait pour vous !
Envie coute que coute de faire respecter les règles ? Eh bien devenez préfets mes ami(e)s !
Êtes-vous un mordu de Quidditch ? Eh bien si tel est le cas, venez vite postulez pour avoir une place dans l'équipe de votre maison !
Jetez un petit coup d'oeil aux annexes vous sera toujours d'un grand secours !

SPÉCIFIQUEMENT POUR LES PROFESSEURS ::

Venez recenser ici la matière que vous souhaitez enseigner
Renseignez-vous sur la coupe du meilleur professeur.
Vous souhaitez être le directeur de l'une des quatre maisons ? Venez poster ici votre candidature !
Envie d'un appartement propre à soi ? Venez en faire la demande dès maintenant !
HOGWARTS WILL ALWAYS WELCOME TO YOU HOME


_________________
“Sometimes you have to be apart from people you love, but that doesn't make you love them any less. Sometimes you love them more.” There are moments when i wish i could roll back the clock and take all the sadness away, but i have a feeling that if i did, the joy would be gone as well. So i take the memories as they come, accepting them all, letting them guide me whenever i can - she loved him; it was as simple as that. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HUFFLEPUFF ҩ Procrastination is hard work.

ϟ inscription : 25/10/2011
ϟ hiboux : 31
MessageSujet: Re: ZEPPELIN ღ I'll make it without you.   Mer 26 Oct - 7:22

Merci beaucoup. Pas de probleme, je fais ça de suite
PS; je remplis le formulaire pour réserver la place ? Faut m'excuser je viens de me lever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: ZEPPELIN ღ I'll make it without you.   

Revenir en haut Aller en bas
 

ZEPPELIN ღ I'll make it without you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» LE PORTE-AVIONS "GRAF ZEPPELIN"
» Make Up For Ever
» Rouge Artist Intense Make Up For Ever
» Palettes Make up For ever
» Commander chez Make up Atelier
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le début du commencement. :: LA PLUME MAGIQUE :: méfaits accomplis !-
Sauter vers: